Ouest-Edel  | Atlas social de Nantes  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS

Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

La perception de la santé et du bien-être

par Lucie Lechat et Annabelle Yon

planche publiée le 18 mars 2021

En partenariat avec l’Agence régionale de santé, la commune de Caen définit des Contrats locaux de santé. Dans le cadre du deuxième contrat, pour actualiser le diagnostic de santé des habitants, une enquête santé et bien-être, auto-administrée, a été menée en 2018 auprès de 700 Caennais. En fonction de l’âge, du statut socioéconomique, mais également du quartier habité, la perception de la santé et du bien-être varient.

L'état de santé perçu

1Pour mesurer la perception de l’état de santé de la population caennaise, on utilise des normes scientifiques européennes validées et en vigueur pour de nombreuses enquêtes reconnues. Le questionnaire comprend plusieurs questions, incluant la déclaration d’une maladie chronique (qui dure depuis au moins six mois et nécessite des soins réguliers) et la limitation d’activité, ce que l’on appelle la « santé fonctionnelle ». Il ressort de cette enquête que 10 % des Caennais enquêtés déclarent être en mauvaise ou très mauvaise santé et que plus de 65 % des habitants estiment être en bonne ou très bonne santé.

Image

Figure 1 : L'état de santé perçu dans la commune de Caen

Graphique : ORS-CREAI Normandie

L’étude de 2018 porte sur 718 questionnaires. L’analyse des données socio-démographiques des répondants montre une déformation de l’échantillon par rapport à la population caennaise dans son ensemble. Les répondants sont en général plus âgés (sureprésentation des personnes entre 30 et 39 ans) et plus diplômés. Une part plus élevée de personnes vivant en couple avec enfant(s) est également comptabilisée. Les retraités sont aussi sureprésentés alors que les actifs en recherche d’emploi ont moins souvent répondu.

2Par ailleurs, on constate des différences en fonction de l’âge, du statut social et du lieu de résidence. En effet, la ville de Caen est organisée en quatre pôles de vie des quartiers. Ainsi, les personnes âgées de 80 ans et plus et/ou retraitées, et/ou vivant seules avec enfant(s), et/ou sans activité professionnelle, et/ou résidant dans les quartiers situés dans le pôle de vie Nord Ouest ou celui de Rive Droite apparaissent comme les Caennais percevant plus négativement leur santé que les autres. A contrario, les personnes âgées de 30 à 39 ans, en couple avec enfant(s), actifs, ayant un certificat d’étude primaire, ou un diplôme de niveau Bac + 2 ou plus, et résidant dans les quartiers du pôle Centre ou du pôle Sud Ouest, se perçoivent davantage en bonne santé.

Image

Figure 2 : Perception de l’état de santé selon les pôles de vie des quartiers

Graphique : ORS-CREAI Normandie, L. Pauchard - Carte : L. Pauchard d’après la carte de la ville de Caen.

La perception du bien-être

3La notion de bien-être renvoie à la qualité de vie et à l’idée d’une satisfaction globale dans sa vie. Pour mesurer ce bien-être et la qualité de vie, un instrument (EQ-5D) développé en 2009 par un réseau international de chercheurs pluridisciplinaires (EuroQol Group), et utilisé dans le monde entier, a été mobilisé. Il permet d’approfondir la mesure de la perception de l’état de santé en recueillant les perceptions selon cinq dimensions en santé/bien-être : la mobilité, l’autonomie de la personne, les activités courantes, les douleurs/gênes et l’anxiété/dépression. Ces questions permettent aussi d’obtenir des éléments d’information sur les situations de handicap et sur l’autonomie des personnes. Trois grandes tendances émergent. Tout d’abord, une majorité de répondants a exprimé n’avoir aucun problème pour se déplacer, vivre de manière autonome ou réaliser des activités de la vie courante. Ensuite, un répondant sur deux a exprimé avoir des douleurs et gênes modérés, voire extrêmes. Enfin, plus d’un répondant sur deux déclare être modérément ou extrêment anxieux ou déprimé. Les explications détaillées de ces résultats, complexes et relatives, nécessiteraient des analyses plus approfondies et pluridisciplinaires.

Image

Figure 3 : Les cinq dimensions en santé et bien-être selon l’instrument EQ-5D

Graphique : ORS-CREAI Normandie

Pour citer ce document

Lucie Lechat et Annabelle Yon, 2021 : « La perception de la santé et du bien-être », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 18/03/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr/index.php?id=585, DOI: en attente.

Autres planches in : La santé et l'éducation

Carte : ORS-CREAI Normandie, C. Mellet 2021.

Santé et services médicaux : des situations contrastées

par Lucie Lechat et Annabelle Yon

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

ORS-CREAI Normandie, Promotion santé Normandie, Rapport final du diagnostic local de santé et bien-être, Caen, avril 2019.http://orscreainormandie.org/contribution-a-lactualisation-du-diagnostic-local-de-la-ville-de-caen/

Ville de Caen, Contrat local de santé 2, 2019-2023."https://caen.fr/sites/default/files/2020-02/Contrat%20local%20de%20sant%C3%A9%202019_2023.pdf

Euroquol. https://euroqol.org/

Mots-clefs

Lucie Lechat

Lucie Lechat est chargée d’études à l’ORS-CREAI Normandie, et chargée de missions à Normanvilles qui est le Centre ressources politique de la ville et de développement territorial de Normandie, porté par l’association ORS-CREAI Normandie. Lucie s’investit dans la production d’études, le partage de connaissances ainsi que la mise en réseau et l’appui des acteurs normands dans le domaine de la santé publique, du social et du médico-social.

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Lucie Lechat

Lucie Lechat

Annabelle Yon

Annabelle Yon est directrice adjointe de l’ORS-CREAI Normandie et est plus particulièrement en charge des activités d’observation régionale de la santé. Annabelle en partenariat avec Mme Pascale DESPRES, directrice générale de l’ORS-CREAI Normandie, met en œuvre la politique de l’association et soutien sa vie associative. Elle coordonne et développe les activités de l’ORS-CREAI Normandie et s’investit dans la conduite de projets et d’études dans le domaine de la santé publique, du social et du médico-social.

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Annabelle Yon

Annabelle Yon

Résumé

En partenariat avec l’Agence régionale de santé, la commune de Caen définit des Contrats locaux de santé. Dans le cadre du deuxième contrat, pour actualiser le diagnostic de santé des habitants, une enquête santé et bien-être, auto-administrée, a été menée en 2018 auprès de 700 Caennais. En fonction de l’âge, du statut socioéconomique, mais également du quartier habité, la perception de la santé et du bien-être varient.

Documents (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".