Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

Le maintien à domicile des personnes âgées : un défi local et départemental

par Robert Hérin et Laura Pauchard

planche publiée le 09 mai 2022

En 2016, 102 000 habitants de l’aire urbaine caennaise avaient plus de 60 ans. Parmi ceux-ci, 36 000 personnes avaient plus de 75 ans. Lorsque leur santé et leur autonomie leur permettent de continuer à vivre dans leur logement, nombre d’entre elles recourent à des aides à domicile. Devenant dépendantes, elles peuvent être accueillies dans des résidences adaptées à leur perte d’autonomie.

Les services d’aide à domicile : un réseau de services de proximité de plus en plus dense et diversifié

1Pour être aidées et accompagnées, les personnes âgées peuvent prétendre à des aides du conseil départemental : l’Aide personnalisée au logement (Apl), l’Allocation personnalisée d’autonomie (Apa) et l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Ces programmes sont complétés par des aides venant des caisses complémentaires de retraite, également attribuées sous conditions de ressources, avec un reste à charge plus ou moins élevé susceptible de dégrèvement d’impôt sur le revenu.

2Les personnes qui recourent à l’aide à domicile peuvent gérer elles-mêmes l’emploi de la personne salariée (de quelques heures la semaine à un emploi à plein temps) ou faire appel aux Services d’aide et d’accompagnement à domicile (Saad). Polyvalents ou orientés principalement vers les personnes âgées ou handicapées, les Saad assurent des prestations de services ménagers et d'aide à la personne pour les activités ordinaires et les actes essentiels de la vie quotidienne.

3En 2020, le Département compte environ 135 Saad dont 80 dans l’aire urbaine de Caen. Relevant du secteur public, 25 Saad sont gérés par un centre communal d'action sociale. Ils sont pour la plupart localisés dans les villes.

Image

Carte : L. Pauchard, R. Hérin, C. Mellet

Les Services d’aide à domicile (Saad) et d’intervention de santé (Ssiad) au service des personnes âgées en 2021

Image

Carte : L. Pauchard, R. Hérin, C. Mellet

Les Services d’aide à domicile (Saad) et d’intervention de santé (Ssiad) au service des personnes âgées en 2021

4Les associations ont un rôle important, par leur nombre, environ 70 dans le département, et une présence fréquente dans les petites villes et les bourgs ruraux. La principale est l’association d’Aide à domicile en milieu rural (Admr) qui compte 40 associations locales dans le Calvados, une quinzaine dans l’aire urbaine. D’autres associations nationales sont également présentes, mais par quelques agences seulement : la Fédération nationale des associations de l’aide familiale populaire (Fnaafp), la Croix rouge, l’Union nationale de l’aide, des soins et services aux domiciles (Una). Les associations d’initiatives locales sont, elles, peu nombreuses : citons l’association ETRE (deux antennes dans l’agglomération caennaise).

Les locaux de l’association ETRE, au 68 avenue de Paris à Caen

Image

Photographie : L. Pauchard, avril 2021

5Les services d’aide à domicile peuvent également être assurés par un prestataire privé poursuivant des objectifs lucratifs. La majorité des entreprises sont sous franchise de sociétés nationales, voire de dimension européenne. Le département en compte près de 40, la plupart sont installées depuis moins de dix ans et localisées à Caen et dans les communes voisines : Aideadomservices, O2Caen, Domidom, SHIVA, Vitalliance (300 agences en France), AZAE (plus de 150 agences de proximité en France), Domaliance, etc. Des sociétés intègrent des Saad dans les Ehpad ou les résidences seniors qu’elles gèrent : Les Essentielles à Caen, le groupe Les Grandières-Les Allées normandes à La Guérinière (une soixantaine de résidences en France) ou encore le groupe Domitys (50 agences en France, cinq Saad dans le département, dont Les Robes d’Airain à Caen, La Plage de Nacre à Courseulles).

Les locaux de Domaliance, rue de Falaise à Caen

Image

Domaliance services à domicile, rue de Falaise vient de succéder à la franchise Générale des services. La société Domaliance compte une soixantaine d’agences en France.

Photographie : L. Pauchard, avril 2021

Les locaux de Shiva, dans le centre ville de Caen

Image

Photographie : R. Hérin, avril 2021

Les locaux d’Auxi life, dans le centre ville de Caen

Image

Photographie : R. Hérin, avril 2021

Les services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) : une proximité médicale à renforcer ?

6Ces services assurent, sur prescription médicale, à domicile ou dans des services spécialisés, des interventions qui vont de la visite journalière par une aide soignante à l’hospitalisation à domicile. Le département compte une vingtaine de Ssiad, dont neuf dans l’aire urbaine caennaise. De statut public, certains sont municipaux, tel le pôle gérontologique de Caen. D’autres, de statut privé non lucratif, sont portés par une association locale de bénévoles.

7Animé par la volonté de mieux coordonner les soins infirmiers et les aides à domicile, ont été créés des Services polyvalents d’aide et de soins à domicile (Spasad), afin que les personnes et les familles disposent d’un interlocuteur unique pour la mise en place des interventions. Ces services visent à mieux articuler l’action des soignants et des aides à domicile, dont les difficultés de coordination peuvent être liées aux différences de statuts et de conditions de travail des intervenants. Les intervenants médicaux ont des niveaux de formation reconnus, des statuts qui assurent leurs emplois et leurs rémunérations. En revanche, les aides à domicile (ce sont très souvent des femmes) sont, pour nombre d’entre elles, dans des situations de grande insécurité (emplois précaires, bas salaires, fluctuations des emplois du temps, nombreux déplacements, etc.).

Pour citer ce document

Robert Hérin et Laura Pauchard, 2022 : « Le maintien à domicile des personnes âgées : un défi local et départemental », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 09/05/2022, URL : https://atlas-social-de-caen.fr:443/index.php?id=1025, DOI : https://doi.org/10.48649/asdc.1025.

Autres planches in : Le vieillissement

Photo : J.-M. Fournier - 2021.

La silver économie : des enjeux sociaux et financiers

par Robert Hérin et Laura Pauchard

Voirla planche intégrale 

Photo : L. Pauchard, 2021.

Les établissements pour personnes âgées autonomes : des services variables selon les revenus

par Robert Hérin

Voirla planche intégrale 

Carte : R. Hérin, L. Pauchard - 2020.

Le vieillissement : une pyramide des âges en cours de bouleversement

par Robert Hérin et Laura Pauchard

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Direction Générale de la solidarité , Département du Calvados,2018, "Bien viellir et mieux vivre son handicap dans le Calvados", Schéma départemental de l'autonomie 2019-2023

Clément Mellet

Cartographe indépendant

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Clément Mellet

Clément Mellet

Résumé

En 2016, 102 000 habitants de l’aire urbaine caennaise avaient plus de 60 ans. Parmi ceux-ci, 36 000 personnes avaient plus de 75 ans. Lorsque leur santé et leur autonomie leur permettent de continuer à vivre dans leur logement, nombre d’entre elles recourent à des aides à domicile. Devenant dépendantes, elles peuvent être accueillies dans des résidences adaptées à leur perte d’autonomie.

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".