Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

Ménages entrants et sortants de Caen la Mer : qui sont-ils ?

par Ludivine Collette

planche publiée le 10 décembre 2021

Qui sont les habitants qui arrivent à Caen la Mer ? Quelles sont leurs motivations, leurs profils sociodémographiques ? D’où viennent-ils ? Il convient de se poser les mêmes questions pour les personnes qui quittent l’agglomération car les mobilités résidentielles sont stratégiques pour l’aménagement du territoire.

1 Chaque année, les 48 communes de Caen la Mer « gagnent » environ 1 700 personnes par leurs échanges migratoires. Cette attractivité modérée ne doit pas masquer des mouvements de population qui sont importants. Ainsi, 14 300 personnes quittent tous les ans la communauté urbaine quand 16 000 s’y installent. Ce fonctionnement migratoire est marqué par deux principaux flux : une arrivée de jeunes originaires de la Normandie qui compense le départ des familles vers des espaces périurbains plus lointains.

Des étudiants qui viennent habiter à Caen, mais qui partent pour trouver du travail ailleurs

2La vitalité démographique de Caen la Mer est en grande partie dépendante de l’installation des jeunes normands, principalement dans la commune de Caen. En effet, Caen la Mer gagne des habitants par ses échanges régionaux, et plus particulièrement avec la Manche et l’Orne. Les nouveaux arrivants sont en grande majorité des bacheliers quittant le domicile parental, des étudiants et des jeunes actifs. Ainsi, près d’un arrivant sur deux a entre 15 et 24 ans. Ces flux sont révélateurs du rôle essentiel du pôle d'études supérieures caennais et de celui du bassin d’emplois local.

3Toutefois, les étudiants en poursuite d’études ou en recherche d’un premier emploi quittent l’intercommunalité. De nombreux jeunes de 20-24 ans s’y installent mais un volume quasi équivalent en part. La concurrence entre les métropoles de l’Ouest, et notamment avec l’Île de France, agit en défaveur de Caen la Mer.

Image

Graphique : Aucame, Mellet C.

La commune de Caen au cœur du système migratoire, ménages entrants et ménages sortants

Des familles en recherche de maisons abordables

4Le deuxième flux migratoire structurant est le départ des ménages vers une autre commune du Calvados. En effet, la moitié de ceux qui quittent Caen la Mer restent dans le département. Ces ménages sont le plus souvent des familles qui alimentent la périurbanisation. L’accession à la propriété d’une maison individuelle reste un puissant moteur migratoire. La recherche d’un mode de vie en adéquation avec des moyens financiers plus ou moins contraints peut imposer de quitter les communes urbaines, notamment la commune de Caen.

Image

Graphique : Aucame, Mellet C.

Les principaux flux migratoires de Caen la Mer entre 2013 et 2014

5Les enjeux de ces flux sont cruciaux pour l’agglomération. D’une part, la communauté urbaine joue un rôle important dans l’ouest de la Normandie en attirant des jeunes, mais peine à les retenir. L’offre post-bac et les emplois sont donc autant d’éléments à promouvoir. D’autre part, l’inadéquation d’une partie de l’offre de logements, liée souvent à coût trop élevé, entraîne le départ de nombreuses familles. Il est donc important de proposer des logements plus accessibles financièrement, notamment dans les secteurs urbains.

Image

Graphique : Aucame, Mellet C.

Bilan migratoire de Caen la Mer par classe d’âge entre 2013 et 2014

6La commune de Caen joue un rôle central dans le système migratoire. Elle fonctionne à l’image d’un cœur, attirant des personnes provenant de l’extérieur de la communauté urbaine. Ainsi, près de huit nouveaux arrivants sur dix s’installent dans cette commune centrale. Il s’agit plutôt de jeunes étudiants ou de jeunes actifs. Dans le même temps, de nombreux ménages, surtout des familles, quittent le centre urbain pour les communes périurbaines.

7Les échanges internes représentent un volume important de personnes. Ainsi, 20 % de la population de Caen déménage chaque année, la moitié restant à Caen. En France, seuls 10 % des ménages d’une population communale effectuent un déménagement. Les migrations au sein du périurbain représentent un volume moindre et sont peu connues. Elles sont le fait, pour une partie, de ménages en deuxième accession à la propriété, qui se déplacent souvent vers une commune proche de leur logement précédent.

8L’analyse des classes d’âges montre une forte corrélation entre le système migratoire et l’offre de formation. Si les jeunes sont les plus nombreux à s’installer à Caen la Mer, ils sont également les plus nombreux à en partir. Le bilan négatif pour les enfants et les 25-44 ans constitue quant à lui un des signes de la périurbanisation.

Pour citer ce document

Ludivine Collette, 2021 : « Ménages entrants et sortants de Caen la Mer : qui sont-ils ? », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 10/12/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr:443/index.php?id=953, DOI : https://doi.org/10.48649/asdc.953.

Autres planches in : Transports et mobilités

Carte : É. Walker, C. Mellet - 2022.

Se déplacer pour travailler dans l’aire urbaine : des flux multiples

par Étienne Walker

Voirla planche intégrale 
Carte : AUCAME - 2017.

Un réseau routier dense et de grande capacité mais des congestions ponctuelles

par Xavier Lepetit

Voirla planche intégrale 

Schéma : AUCAME, 2018.

Des mobilités différentes selon l’endroit où l’on habite

par Xavier Lepetit

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME - 2016.

Les grandes surfaces commerciales, un modèle d’aménagement à réinterroger ?

par Tristan Capron

Voirla planche intégrale 

Photo : AUCAME.

Les effets de la mobilité sur la qualité de l’air

par Xavier Lepetit

Voirla planche intégrale 

Photo : @ Collection Victor Benhaïm.

Le premier tramway à Caen : une petite révolution (1901-1937)

par Michaël Biabaud

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Index géographique

Clément Mellet

Cartographe indépendant

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Clément Mellet

Clément Mellet

Résumé

Qui sont les habitants qui arrivent à Caen la Mer ? Quelles sont leurs motivations, leurs profils sociodémographiques ? D’où viennent-ils ? Il convient de se poser les mêmes questions pour les personnes qui quittent l’agglomération car les mobilités résidentielles sont stratégiques pour l’aménagement du territoire.

Annexes (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".