Ouest-Edel  | Atlas social de Nantes  | Atlas social du Mans  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS

Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

L’occupation du sol de Caen Métropole : un outil au service de l’aménagement du territoire

par Ludivine Collette

planche publiée le 25 novembre 2021

Le mode d’occupation du sol (MOS) permet de représenter, à un moment donné, la couverture physique du territoire ainsi que l’usage qui en est fait. Il permet de décrire de manière fine la répartition de l’occupation et de l’usage du sol à l’échelle cadastrale. Lorsqu’il est réalisé à différentes dates, cela permet de quantifier et de qualifier les changements. À l’échelle de Caen Métropole, la dernière version du MOS a été établie à partir d’une campagne de photographies aériennes de 2016.

Un visage très largement rural et un habitat individuel consommateur d’espace

1Ce territoire représente 1 111 km2. Il demeure très fortement agricole. En effet, la part des terres dédiées à l’activité agricole représente plus de 78 000 hectares, soit 70 % de la surface. Ces terres agricoles sont principalement composées de terres arables, mais aussi, dans une moindre mesure, de prairies, notamment dans les secteurs les plus vallonnés.

2En revanche, les espaces « naturels », c’est-à-dire « sans usages » au sens du MOS, sont relativement peu nombreux et ne représentent que 10 % du total. Les forêts en constituent la plus grande partie, complétées par quelques surfaces en eau. Espaces agricoles et naturels représentent ainsi 80 % de la superficie de Caen Métropole. Malgré l’importance de l’agglomération caennaise et l'emprise de la périurbanisation, le territoire présente donc un visage très largement rural, qui participe à son identité et à son attractivité.

3Les secteurs urbanisés (comprenant aussi les infrastructures de déplacements) ne représentent que 18 % de la surface, le complément correspondant à des espaces dits « en transition », pouvant être urbains, agricoles ou naturels. Dans ces espaces construits, l’habitat individuel occupe plus de 90 % des superficies destinées à l’habitat, alors qu’il ne représente que 54 % des logements. La superficie consacrée au logement individuel, ainsi que celle qui est dédiée aux infrastructures de déplacement, est révélatrice du développement de la périurbanisation, mode de peuplement dominant depuis les années 1970.

Image

AUCAME, Mellet C.

Un habitat individuel consommateur d’espace

Mode d’occupation du sol et aménagement du territoire

4La connaissance de l’occupation du sol, permise par le Mos, est essentielle dans la définition des politiques d’aménagement du territoire.

5La majorité des espaces urbanisés est concentrée dans l’agglomération caennaise, mais également autour des grands axes routiers. Le littoral présente aussi un front urbanisé. Au total, un émiettement très fort en petites tâches urbaines marque l’ensemble de la superficie du SCOT de Caen Métropole. Il s’agit principalement de logements individuels qui correspondent à des villages, des hameaux ou des lotissements de grande ampleur.

Image

Carte : AUCAME, Mellet C.

L’occupation du sol de Caen Métropole

Pour citer ce document

Ludivine Collette, 2021 : « L’occupation du sol de Caen Métropole : un outil au service de l’aménagement du territoire », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 25/11/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr:443/index.php?id=961, DOI : https://doi.org/10.48649/asdc.961.

Autres planches in : Les aménagements urbains

Schéma : F. Beauvais, C. Mellet - 2020.

Changement climatique à Caen : constat actuel et perspectives

par François Beauvais, Olivier Cantat et Philippe Madeline

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME, 2019.

Caen : un centre-ville à dimension régionale ?

par Thomas Boureau

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME - 2018.

La métropole de Caen au cœur de l’armature urbaine du Calvados

par Thomas Boureau

Voirla planche intégrale 

Image : Collection A. Léger.

Caen au 19 e siècle : quelle modernisation ?

par Michaël Biabaud

Voirla planche intégrale 

Photo : VigiSol - 2018.

L'artificialisation des terres agricoles depuis 20 ans

par Patrick Le Gouée et Guillaume Jouan

Voirla planche intégrale 

carte : J.-M. Cador - 2020.

De Caen-aux-Odons à Caen la Mer

par Jean-Michel Cador

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Aucame, Février 2021, « Le MOS, un outil au service du territoire », https://www.aucame.fr/catalogue/observatoire-du-foncier/le-mode-d-occupation-du-sol-de-caen-normandie-metropole-377.html

Aucame, Mai 2021, Vidéo de présentation du MOS « Le mode d'occupation du sol de Caen Normandie Métropole », https://www.youtube.com/watch?v=RFKChqFuz_Y

Aucame, Mai 2021, L'application cartographique du MOS de Caen Normandie Métropole, https://www.aucame.fr/applis-cartographiques/mode-d-occupation-du-sol-de-caen-normandie-metropole-5-19.html

Résumé

Le mode d’occupation du sol (MOS) permet de représenter, à un moment donné, la couverture physique du territoire ainsi que l’usage qui en est fait. Il permet de décrire de manière fine la répartition de l’occupation et de l’usage du sol à l’échelle cadastrale. Lorsqu’il est réalisé à différentes dates, cela permet de quantifier et de qualifier les changements. À l’échelle de Caen Métropole, la dernière version du MOS a été établie à partir d’une campagne de photographies aériennes de 2016.

Annexes (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".