Ouest-Edel  | Atlas social de Nantes  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS

Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

Les dynamiques sociales des espaces périurbains caennais

par Lionel Rougé et Ludivine Collette

planche publiée le 01 juin 2021

L’espace périurbain caennais est un lieu privilégié pour l’installation résidentielle des couches moyennes, en particulier les professions intermédiaires. Au cours des trois dernières décennies, les évolutions de l’économie et du salariat, l’élargissement du marché de la maison individuelle à des groupes sociaux de plus en plus divers, l’amélioration des conditions de transports, ont accentué la fragmentation de l’espace périurbain caennais. Il est devenu sociologiquement plus complexe.

Des « campagnes urbaines » pour tous les budgets

1On note plusieurs évolutions. Tout d’abord, l’accès facilité au crédit bancaire a permis à de nouvelles catégories sociales de s’installer dans le périurbain, comme par exemple les ménages aux conditions sociales modestes ou issus de l’immigration. Certains ont opté pour les lotissements pavillonnaires, d’autres pour le bâti ancien des bourgs et des villages. Cette strate de ménages a dû souvent s’éloigner de l’agglomération pour trouver des prix compatibles avec ses budgets, vers des communes encore rurales.

2Par ailleurs, un large secteur anciennement périurbanisé, plus proche de l’agglomération ou proche du littoral, est confronté au vieillissement de ses premiers occupants. Bien souvent, ces ménages souhaitent rester à domicile moyennant un réaménagement de leurs espaces domestiques.

3Enfin, longtemps réservés aux familles avec enfant, les espaces périurbains deviennent aussi « désirables » pour de jeunes décohabitants (jeunes adultes quittant le domicile familial) ou pour des familles monoparentales dissuadées par le prix élevé des logements dans l’agglomération de Caen. Cette tendance est surtout identifiable dans les communes les plus proches de l’agglomération.

4Différentes strates de la société salariale, des plus modestes aux plus aisées, peuvent ainsi s’installer dans ces « campagnes urbaines » ou en cours d’urbanisation. Les localisations sont cependant indexées sur leurs niveaux de ressources. De ce fait, les prix du foncier et de l’immobilier sont très différenciés selon les secteurs, le niveau d’équipements des communes ou leurs qualités paysagères.

Image

Schéma : AUCAME

Les dynamiques sociales de Caen Métropole

Un éventail de dynamiques sociales de peuplement

5Les façades nord et ouest de l’aire urbaine de Caen constituent le lieu d’installation privilégié des cadres et des professions intellectuelles supérieures. De telles localisations offrent une bonne accessibilité aux zones d’emplois métropolitains du Plateau Nord, du CHU et des campus universitaires, ainsi qu’aux emplois localisés dans le centre-ville de Caen. Ce secteur « entre Caen et la mer », pour reprendre l’expression consacrée, est marqué par un paysage préservé et une urbanisation « en dentelle » qui transforme peu les paysages. Dans ses environs, on y repère la première génération d’espaces périurbains, constituée dans les années 1970-1980, qui amorce son intégration à l’agglomération caennaise. Les lotissements pavillonnaires, autrefois à distance, sont progressivement intégrés aux espaces de l’urbanisation continue, tandis que les conseils municipaux rejoignent la communauté urbaine de Caen la Mer et le réseau de transports publics Twisto. Concerné par une certaine diversité générationnelle (vieillissement des premiers occupants et développement d’une offre locative pour les jeunes), cet espace est cependant dans une dynamique d’élévation de son niveau social global.

6La deuxième génération d’espace périurbain, plus récente, a été constituée dans les années 1990. Elle s’est agrégée à des communes et bourgs ruraux tels que Bretteville-sur-Laize, Villers-Bocage, Aunay-sur-Odon, Caumont-L’éventé, Tilly-sur-Seulles, Dozulé, s’étirant principalement le long d’un axe ouest vers Bayeux. Les dynamiques sociales du peuplement y sont plus diverses, même si les employés et les professions intermédiaires dominent.

7Enfin, dans les secteurs situés à l’est de l’agglomération comme aux marges plus lointaines, nombre de petits lotissements ou de maisons individuelles en lots libres s’adressent surtout aux primo-accédants. Cette offre, plutôt en direction des jeunes ménages issus de catégories sociales généralement modestes, vient déborder l’anneau des bourgs pour se déployer vers Saint-Pierre-sur-Dives ou Falaise.

8D’autres dynamiques, plus dispersées et plus difficilement représentables, nuancent le paysage social du périurbain caennais. Par exemple, les secteurs très prisés sont propices à l’installation de groupes sociaux aisés financièrement ou culturellement, comme le secteur de la Suisse Normande, pourtant plus éloigné de Caen.

Image

Schéma : AUCAME

Les dynamiques démographiques de Caen Métropole

9Chacune de ces dynamiques fonctionne comme un sous-marché immobilier et foncier, dans lesquelles se croisent une offre résidentielle et un environnement plus ou moins valorisé, des flux résidentiels liés aux cycles de vie des ménages, aux structures familiales et aux conditions socio-professionnelles. Hier encore fortement alimentés par des ménages sortants de l’agglomération, les flux de mobilités résidentielles d’un secteur périurbain à un autre sont devenus plus importants. Quant à ceux avec les aires urbaines environnantes, ils sont également en croissance, soulignant l’affirmation d’un système urbain qui fonctionne davantage à l’échelle régionale.

Pour citer ce document

Lionel Rougé et Ludivine Collette, 2021 : « Les dynamiques sociales des espaces périurbains caennais », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 01/06/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr/index.php?id=775, DOI : en attente.

Autres planches in : Logement et habitat

Carte : AUCAME - 2021.

Maturations périurbaines et amorce d’un système urbain

par Lionel Rougé et Ludivine Collette

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME - 2018.

Plusieurs générations d’espaces périurbains

par Lionel Rougé et Ludivine Collette

Voirla planche intégrale 

Carte : E. Walker - 2020.

Habitat et logement dans l’aire urbaine caennaise en 2015

par Étienne Walker

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME - 2017.

Le parc de logements anciens : rénovation et enjeux énergétique

par Soazig Vannier

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Berger M., Aragau C., Rougé L., 2014, Vers une maturité des territoires périurbains, in EchoGéo 27 | 2014, https://doi.org/10.4000/echogeo.13683

AUCAME, 2019, Portrait des habitants de Caen-métropole : analyse des évolutions 1999-2014

Index géographique

Lionel Rougé

Maître de conférences en géographie Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, UMR 5193 Laboratoire interdisciplinaire, solidarités, sociétés et territoires - Centre Interdisciplinaire d’Études Urbaines (LISST)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Lionel Rougé

Lionel Rougé

Bastien Besnard

Bastien Besnard est diplômé d’un master en géographie à l’Université de Caen, il est responsable du pôle Système d’Information Géographique –SIG- à l’Agence d'Urbanisme Caen Normandie Métropole -AUCAME- depuis 2011. Au sein de l’agence son rôle est d’apporter une expertise de la donnée géographique et une approche spatiale aux différents travaux.

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Bastien Besnard

Bastien Besnard

Ludivine Collette

Chargée d'études à l'Agence d'Urbanisme Caen Normandie Métropole - AUCAME

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Ludivine Collette

Ludivine Collette

Laurie Négrier

Laurie Négrier est diplômée d’une licence professionnelle en aménagement du territoire et urbanisme spécialité Système d’Information Géographique- SIG . A l’Agence d'Urbanisme Caen Normandie Métropole -AUCAME- depuis 2018, en tant qu’assistante d’études SIG, son rôle est l’extraction d’indicateurs et la réalisation de cartographies.

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Laurie Négrier

Laurie Négrier

Résumé

L’espace périurbain caennais est un lieu privilégié pour l’installation résidentielle des couches moyennes, en particulier les professions intermédiaires. Au cours des trois dernières décennies, les évolutions de l’économie et du salariat, l’élargissement du marché de la maison individuelle à des groupes sociaux de plus en plus divers, l’amélioration des conditions de transports, ont accentué la fragmentation de l’espace périurbain caennais. Il est devenu sociologiquement plus complexe.

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".