Ouest-Edel  | Atlas social de Nantes  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS

Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

La métropole de Caen au cœur de l’armature urbaine du Calvados

par Thomas Boureau

planche publiée le 26 mars 2021

Caen polarise l’ensemble des communes du département du Calvados. Mais celui-ci présente également la particularité d’avoir un maillage régulier de petites villes et de gros bourgs ruraux qui rayonnent sur des territoires de proximité. L’identification de l’armature urbaine permet d’objectiver le fonctionnement urbain à l’échelle du département et constitue un appui pour la mise en œuvre des politiques d’aménagement.

1Le travail d’identification de l’armature urbaine a été réalisé par l’Aucame pour le Calvados. Il prend en compte neuf thèmes représentant autant d’éléments quantifiables participant au rayonnement d’une commune : population, emploi, logement, transport, services, équipements, offre commerciale, enseignement, santé. Plusieurs éléments entrent en compte pour chacun des thèmes, du rayonnement local (médecin, ligne de bus, école primaire, etc.) jusqu’au rayonnement régional (CHU, gare grande ligne, université, etc.).

2À partir d’une note globale faisant la synthèse de ces différents indicateurs, les communes sont classées selon six niveaux de rayonnement, de la commune non équipée jusqu’à la commune la plus polarisante du département : Caen.

3Selon qu’elles se trouvent en milieu rural, littoral ou urbain, les communes n’assurent pas les mêmes fonctions à niveau d’équipement équivalent. Pour affiner cette armature, on a ainsi différencié les communes urbaines des communes littorales et des communes rurales ou périurbaines.

Caen assure seule des fonctions métropolitaines, relayée par un tissu de villes moyennes

4Caen représente de loin la commune qui concentre le plus de fonctions urbaines. Elle se classe au moins un niveau au-dessus de n’importe qu’elle autre commune, pour chacun des thèmes. Dans l’agglomération caennaise, les communes d’Hérouville-Saint-Clair, de Mondeville, d’Ifs et de Colombelles, présentent aussi un niveau de population et d’équipements tels qu’elles participent également au rayonnement de l’agglomération caennaise. Ces communes forment de cette manière le centre urbain métropolitain.

5Cependant, à l’échelle départementale, on constate une disposition régulière de villes petites et moyennes : Bayeux, Vire, Falaise, Lisieux et Deauville Trouville. Toutes ces villes se situent dans un rayon de 25 à 50 kilomètres autour de Caen. Ce tissu de villes vient relayer localement les fonctions centrales (enseignement secondaire et supérieur, hôpitaux, commerces spécialisés) pour des espaces éloignés de l’agglomération caennaise.

Image

L’armature urbaine du Calvados

Carte : AUCAME.

Le travail de définition de l’armature urbaine, mené par l’Aucame en 2017 pour l’élaboration du SCOT Caen Métropole, permet de mieux représenter l’organisation du territoire départemental, entre grande ville et réseau de villes moyennes, gros bourgs au service d’un large territoire rural et littoral bien équipé. Pour une compréhension plus fine du territoire, le choix a ici été fait de conserver une représentation de l’armature urbaine à l’échelle de la commune déléguée.

Un tissu rural très structuré

6Plusieurs petites villes et gros bourgs ruraux jouent un rôle très important dans l’organisation du Calvados, permettant un accès facile à certaines fonctions du quotidien. C’est le cas des communes classées en pôle principal rural/périurbain, tels que Villers-Bocage, Thury-Harcourt, Condé-sur-Noireau, Saint-Pierre-sur-Dives et Pont-l’Evêque. Au-delà du poids démographique, c’est la concentration de certains services au bénéfice d’un espace rural très peu équipé qui explique un tel niveau de rayonnement. Les communes classées « pôle rural » complètent ce maillage de proximité.

7L’organisation autour de l’agglomération caennaise est plus complexe. Une première couronne de communes périurbaines, dans un rayon de cinq kilomètres, apparaît globalement bien équipée. Le fort développement périurbain autour de Caen s’est traduit par une augmentation de la population, ainsi que des services et équipements associés. Au-delà, avec une étonnante régularité, un ensemble de pôles se détache dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de l’agglomération. C’est le cas de Douvres-la-Délivrande, le plus important d’entre eux, mais aussi de Bretteville l’Orgueilleuse, d’Evrecy, de Bretteville-sur-Laize, d’Argences ou de Troarn.

8Sur le littoral de la côte de Nacre et de la côte Fleurie, les communes sont bien équipées du fait de leur activité touristique. À proximité de Caen, Courseulles-sur-Mer, Ouistreham et Dives-sur-Mer/Cabourg, ressortent nettement comme pôles littoraux. Ces trois ensembles sont à la fois des stations balnéaires importantes, avec les équipements afférents, mais aussi des pôles de vie pour les communes proches, tout en bénéficiant de la dynamique périurbaine caennaise.

Le CHU et le pôle Femme-Enfant-Hématologie à Caen

Image

Photographie Aucame, 2009 (à l’inauguration du pôle femme-enfant-hématologie).

Grâce à la présence de grands équipements spécifiques, l’agglomération caennaise rayonne au-delà de son bassin de vie, sur le territoire de l’ouest de la Normandie.

Une armature urbaine solide, un atout pour la région de Caen

9Cette armature urbaine fortement hiérarchisée et structurée contribue au bon fonctionnement du territoire et, surtout, à la qualité de la vie de ses habitants. En garantissant un certain niveau de services à moins de dix minutes en voiture, elle contribue à l’attrait du département du Calvados. Le SCOT Caen Métropole s’appuie logiquement sur cette armature urbaine pour son projet de territoire, ayant pour objectif de renforcer les pôles structurants et de limiter l’étalement urbain (possibilité de construire plus de logements, renforcement de l’offre en transports collectifs, accueil d’équipements structurants.

10Si cette armature urbaine est un atout, le développement important de la périurbanisation favorise en revanche un nivellement de la hiérarchie urbaine. Les communes, lorsqu’elles atteignent une taille critique en termes de population, tendent à développer un niveau d’équipement qui atténue le rôle structurant des pôles voisins.

Pour citer ce document

Thomas Boureau, 2021 : « La métropole de Caen au cœur de l’armature urbaine du Calvados », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 26/03/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr:443/index.php?id=594, DOI : en attente.

Autres planches in : Les aménagements urbains

Schéma : F. Beauvais, C. Mellet - 2020.

Changement climatique à Caen : constat actuel et perspectives

par François Beauvais, Olivier Cantat et Philippe Madeline

Voirla planche intégrale 

Carte : AUCAME, 2019.

Caen : un centre-ville à dimension régionale ?

par Thomas Boureau

Voirla planche intégrale 

Image : Collection A. Léger.

Caen au 19 e siècle : quelle modernisation ?

par Michaël Biabaud

Voirla planche intégrale 

Photo : VigiSol - 2018.

L'artificialisation des terres agricoles depuis 20 ans

par Patrick Le Gouée et Guillaume Jouan

Voirla planche intégrale 

carte : J.-M. Cador - 2020.

De Caen-aux-Odons à Caen la Mer

par Jean-Michel Cador

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Schéma de Cohérence Territorial Caen Métropole, approuvé le 18 octobre 2019, pôle métropolitain Caen Normandie Métropole

Mots-clefs

Index géographique

Thomas Boureau

Directeur d’études à l’Agence d’Urbanisme de Caen Normandie Métropole- AUCAME

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Thomas Boureau

Thomas Boureau

Résumé

Caen polarise l’ensemble des communes du département du Calvados. Mais celui-ci présente également la particularité d’avoir un maillage régulier de petites villes et de gros bourgs ruraux qui rayonnent sur des territoires de proximité. L’identification de l’armature urbaine permet d’objectiver le fonctionnement urbain à l’échelle du département et constitue un appui pour la mise en œuvre des politiques d’aménagement.

Annexes (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".