Ouest-Edel  | Atlas social de Nantes  | Plan du site  | Mentions légales  |   Flux RSS

Atlas Social de Caen

De l'agglomération à la métropole ?

Le centre de Caen dans l’entre-deux-guerres : les grands magasins s'installent

par Michaël Biabaud

planche publiée le 11 mars 2021

Inaugurés à Paris à partir du milieu du 19e  siècle, les grands magasins apparaissent à Caen dans les années 1920 et 1930. Ces immeubles commerciaux symbolisent de nouvelles formes urbaines et inaugurent un système commercial innovant. Certaines enseignes existent toujours aujourd’hui, marquant ainsi depuis un siècle le centre-ville.

1À partir de 1860, le recouvrement de la Rigole alimentaire modifie considérablement la circulation dans le centre-ville de Caen, avec la création du boulevard Saint Pierre. Devenu boulevard des Alliés en 1918, cette nouvelle voie rejoint la rue Saint Jean, l’artère la plus fréquentée et la plus commerçante de la ville. Sur les trottoirs, encadré par les enseignes et les vitrines des grandes enseignes, le boulevard des Alliés devient un lieu de promenade : un endroit où il faut être vu.

Les enseignes de prestige : être à la mode parisienne

2Le 29 avril 1927, les Galeries Lafayette, autrement dénommées Aux Galeries Lafayette de Paris, ouvrent leurs portes à Caen. Le magasin est agrandi en 1933, avec l’ajout d’une aile supplémentaire qui allonge sa façade commerçante sur le boulevard des Alliés. Cette ouverture est un événement considérable : les Caennais voient ainsi arriver de Paris, et par wagons entiers, du mobilier de prestige, de la parfumerie ou de la verrerie de qualité.

Figure 1 : Les galeries Lafayette

Image

Photo : Collection Victor Benhaïm, avec l’autorisation d’Yves Bénain.

Les Galeries Lafayette sont ouvertes en 1927 et agrandies en 1933. L’enseigne, détruite en 1944, est reconstruite au même emplacement après la guerre et inaugurée en 1955. Le magasin est alors considéré comme le plus moderne de France.

3 En 1933, le Grand Bazar de la rue Saint-Jean se transforme en Nouvelles Galeries et modernise sa lourde façade du 19e siècle. En 1934, l’enseigne édifie une nouvelle aile rue de Bernières, une réponse à l’installation puis à l’agrandissement des Galeries Lafayette. La presse se fait l’écho de l’ouverture des Nouvelles Galeries, en des termes tout aussi enthousiastes qu’à l’ouverture des Galeries Lafayette. On y vante la présentation d’articles sensationnels et de marchandises de qualité. On peut ajouter à ces trois grands magasins l’enseigne Devred, qui s’implante en 1934 à l’angle des rue Saint-Jean et de Bernières.

Figure 2 : Aile des Nouvelles Galeries ouverte en 1934 rue de Bernières

Image

Photo : Archives du Calvados_923w_147_451ric

4Dans un genre différent, mais répondant également à une logique de prestige, on relève l’ouverture du Chandivert en 1931. Cette brasserie située à quelques mètres de l’hôtel de Than donne également sur le boulevard des Alliés. Jusqu’à la guerre, l’adresse apparaît comme étant la brasserie la plus prestigieuse de la ville et l’une des plus réputées de la région. Fréquenté par une clientèle touristique et étrangère, l’établissement peut légitimement être qualifié de luxueux. Joséphine Baker s’y produit en 1934 et Georges Simenon, qui appréciait particulièrement l’endroit, la considère comme l’une des plus belles de France.

L’apparition des magasins à prix unique, une réponse à la crise économique

5En 1932, Max Heilbronn, gendre de Théophile Bader, le créateur des Galeries Lafayette, ouvre un premier magasin à prix unique à Rouen. Deux ans plus tard, Monoprix s’implante à Caen suite au rachat du magasin A. Renard & Benoît. Le Monoprix est un magasin d’un genre inédit, développé en réponse à la crise économique des années 1930. La même année, l’enseigne Au Bon Marché lui emboîte le pas avec la création de la marque Priminime. La succursale caennaise s’installe rue Saint-Jean.

6En quelques décennies et à quelques mètres d’intervalle, plusieurs grandes enseignes se font face et illustrent la rivalité féroce qu’entretiennent ces établissements d’un style nouveau. Si les Galeries Lafayette et les Nouvelles Galeries se destinent à une clientèle plutôt aisée, Monoprix et Priminime visent une population plus modeste, touchée par la crise économique.

7L’ouverture de ces magasins modifie les pratiques de consommation des Caennais. C’est également l’occasion de voir surgir d’imposantes constructions Art déco, Les Galeries Lafayette, Priminime, Devred et le Chandivert en sont les plus beaux exemples. Au sortir de la guerre, seuls Devred et le Chandivert (qui ferme en 1953), sortent intacts des bombardements. Pourtant, la destruction de cette partie de la ville n’a pas modifié la géographie d’une offre commerciale qui s’est construite dans l’entre-deux-guerres. Les Galeries Lafayette sont reconstruites sur leur site d’origine, devenant à l’époque le magasin le plus moderne de France. Le Monoprix est également reconstruit sur son emplacement d’avant-guerre. En 1959, le Bon Marché est construit sur le site du Priminime.

Figure 3 : Façade du magasin Priminime en 1944

Image

Photo : Françoise Gamba

Pour citer ce document

Michaël Biabaud, 2021 : « Le centre de Caen dans l’entre-deux-guerres : les grands magasins s'installent », in Atlas Social de Caen [En ligne], ISSN : 2779-654X, mis à jour le : 11/03/2021, URL : https://atlas-social-de-caen.fr/index.php?id=565, DOI: en attente.

Autres planches in : Les espaces économiques

Carte : E. Walker - 2020.

Une aire urbaine de plus en plus tertiaire et des communes aux activités spécialisées (2015)

par Étienne Walker

Voirla planche intégrale 

Photo : L. Pauchard - 2020.

Le port de Caen-Ouistreham, porte d'entrée sur l'Angleterre

par Pascal Buléon et Frédérique Turbout

Voirla planche intégrale 

Carto : L. Pauchard, 2020.

Aire de placement et zone d’emploi. Où sont les employeurs des diplômés des masters de l’Université de Caen Normandie ?

par Patrice Caro, Agnès Checcaglini et Fiona Burgos

Voirla planche intégrale 

© Dircom UniCaen

Le système d’enseignement supérieur et de recherche, un facteur de prospérité

par Isabelle Lebon, Frédéric Chantreuil et Laura Pauchard

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

Site du musée de Normandie https://photo-musee-de-normandie.caen.fr

Index géographique

Résumé

Inaugurés à Paris à partir du milieu du 19e  siècle, les grands magasins apparaissent à Caen dans les années 1920 et 1930. Ces immeubles commerciaux symbolisent de nouvelles formes urbaines et inaugurent un système commercial innovant. Certaines enseignes existent toujours aujourd’hui, marquant ainsi depuis un siècle le centre-ville.

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".